05.07.17

Antoinette fouque - site mlf

Artistes
Photo Antoinette Fouque - Site MLF

Son engagement politique

La parité est un thème central du mouvement. En ce début de XXIe siècle, les droits des femmes sont encore menacés et l'AFD combat dans le but de réfréner la montée des extrémismes de tous bords. Encore active aujourd’hui, l'AFD lancée à l'initiative d'Antoinette Fouque (Profil Antoinette Fouque - antoinettefouque-mlf.com) se positionne à gauche dans le monde politique.

Du Mouvement de libération des femmes à l'AFD

A la fin des années soixante-dix, Antoinette Fouque et d'autres militantes font le choix de déclarer le Mouvement de libération des femmes avec le statut d’une association. Cette théoricienne du féminisme figure parmi les militantes qui ont lancé le Mouvement de Libération des Femmes. La grande militante quitte le Mouvement de libération des femmes lorsqu'elle part pour les Etats-Unis au début des années 80. Le MLF, à cette époque en proie à des querelles internes, a de moins en moins de militantes. Une nouvelle structure appelée l'Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour à l’initiative d’Antoinette Fouque à la veille des années 90 à son retour des USA.

Antoinette Fouque gardera toute sa vie un fort enracinement politique à gauche de ses années passées dans un quartier ouvrier. Son enfance se passe paisiblement paisible à Marseille. Son père est un syndicaliste. Antoinette Fouque perçoit les difficultés qu’une femme rencontre quand elle assume ses fonctions de maman et d’épouse alors qu'elle exerce un métier lorsqu'elle devient maman en 1964.

Antoinette Fouque, une militante de toutes les luttes

Au siège des Nations Unies comme sur toute la planète, Antoinette Fouque prend la défense des droits des femmes. Avec le Mouvement de libération des femmes lors d’une manif sous l’Arc de Triomphe, elle clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Cette grande dame meurt au début de l'année 2014. Elle avait auparavant reçu les plus prestigieuses distinctions nationales. Antoinette Fouque s’est engagée dans dans tous les combats pour les droits des femmes.

Elle inaugure une première boutique dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés et y vend les ouvrages rédigés par des femmes. Totalisant des centaines d'ouvrages voués à la réflexion féminine, la société d’édition d’Antoinette Fouque permet à de nombreux écrivains de diffuser leurs idées. Cette femme de lettres fonde sa maison d'édition, baptisée Les Editions des femmes en 1973. Les Librairies des femmes sont inaugurées à la même époque dans les principales villes françaises. Antoinette Fouque s'aperçoit combien les femmes tiennent peu de place dans le milieu du livre à force de fréquenter les milieux intellectuels.